• La radicalisation n’est nullement l’expression d’un « mal vivre » sociétal de la part d’une communauté parfaitement intégrée, mais l’outil politique d’une frange extrémiste qui livre une guerre idéologique insidieuse sur notre sol.

    Son principal vecteur est la revendication politique, arme de destruction massive de nos valeurs et notre fondement républicain
    Marc TREVEDIC
  • Qu’est-ce que la radicalisation ?

    Le processus de radicalisation comprend un embrigadement relationnel (adhésion de la personne à son nouveau groupe) et un embrigadement idéologique (adhésion de la personne à un nouveau mode de pensée).

    EN SAVOIR PLUS
  • Qu’est-ce que la radicalisation ?

    Le processus de radicalisation comprend un embrigadement relationnel (adhésion de la personne à son nouveau groupe) et un embrigadement idéologique (adhésion de la personne à un nouveau mode de pensée).

    EN SAVOIR PLUS
  • Qu’est-ce que la radicalisation ?

    Le processus de radicalisation comprend un embrigadement relationnel (adhésion de la personne à son nouveau groupe) et un embrigadement idéologique (adhésion de la personne à un nouveau mode de pensée).

    EN SAVOIR PLUS
  • Quels sont les signes d’une possible radicalisation ?

    Il n’y a pas de profil type de personne. Pourtant un changement brutal de comportement peut amener à demander des conseils ou faire un signalement :

    • Si la personne se désintéresse soudainement de son travail ou de l’école
    • Si elle rompt les relations avec ses amis, voire sa famille, pour ne fréquenter que des nouveaux amis
    • Si elle légitime l’emploi de la violence pour défendre une cause ou une idéologie

    Vous trouverez ci-dessus les indicateurs comportementaux détaillés mais attention, ils ne doivent pas conduire à des conclusions hâtives, ni remplacer une évaluation plus approfondie de la part des intervenants du CPRDS.
    N’hésitez pas à les contacter au 06 32 286 111 ou par mail à info@cprds.fr

  • Que faire si un proche m’inquiète ?

    Il n’y a pas de profil type de personne. Pourtant un changement brutal de comportement peut amener à s’interroger ou demander conseil

    • Favorisez le dialogue, écoutez-le sans jugement, afin de maintenir un lien
    • S’il s’agit de votre enfant, ne le punissez pas : le priver de sortie ou d’internet risque d’aggraver la rupture et de favoriser son repli
    • Vous pouvez vous faire accompagner par les professionnels du CPRDS en remplissant le formulaire de contact sur ce site ou en envoyant un mail à info@cprds.fr
    • Vous pouvez également contacter le Centre National d’Assistance et de Prévention de la Radicalisation, géré par l’Etat au 0 800 005 696

CONSEIL / EXPERTISE / FORMATION / ACCOMPAGNEMENT / PRISE EN CHARGE

AGIR, c’est prévenir

Le CPRDS : une structure unique en région PACA, légitimée et soutenue par l'Etat, les collectivités locales et la ville d'Istres. Le CPRDS : une équipe pluridisciplinaire de référents et d'experts mobiles géographiquement, spécialisés dans la recherche, l'analyse, la formation/action et la prise en charge des risques et des dérives sectaires.

Les trois pôles du CPRDS

PÔLE RESSOURCE

PERMANENCES : Une permanence téléphonique et par mail 7 jours/7 et une permanence physique...

Lire la suite

PÔLE FORMATION

De nombreux chercheurs interviennent au sein du centre de formation  CPRDS  dans l’objectif...

Lire la suite

PÔLE PRÉVENTION

PRISE EN CHARGE :  Le CPRDS dispose d’une cellule d’écoute, d’accompagnement...

Lire la suite